Spectacles fixes

La maison transformable

Spectacle visuel et sonore en extérieur. Diurne

Il ne s'agit pas d'une maison ordinaire... Cette maison vit au rythme de ses occupants, elle se modifie et se transforme pour s'adapter à chacun. Au début, elle vit en harmonie avec ses locataires et évolue librement.

Mais un jour, son existence bascule lorsqu'elle est mise en vente et qu'on lui impose un changement radical : une extension démesurée et irraisonnable. Malmenée par les lois du marché immobilier et de la conjoncture économique, sa situation se dégrade. Subdivisée et redécoupée en petits appartements et studettes, on finit par la contraindre à rétrécir pour disparaître en vue de la construction d'un complexe immobilier d'envergure. Mais la maison fait acte de résistance... et sa mémoire persiste.

Ce spectacle aborde sous une forme poétique, différentes questions liées à l'habitat.
La maison transformable symbolise une forme d'utopie d'un habitat qui évoluerait en fonction des rêves et besoins de ses occupants. Un habitat mobile, adaptable et modifiable, un habitat où chacun pourrait mettre une part créative. Et si nos maisons de demain pouvaient prendre ce chemin ?
L'histoire de cette maison traduit aussi les préoccupations actuelles liées au logement. Dans ce ballet entre locataires et propriétaires, orchestré par un agent immobilier pris dans la tourmente des lois du marché, le public découvre les mécanismes de la spéculation et ses conséquences sur le logement.
Le dernier tableau aborde la question de la mémoire de l'habitat, évoquée par la marelle sonore. Qu'est-ce qui constitue l'identité d'un territoire, d'un quartier et de ses habitants, si ce n'est son histoire. L'urbanisme ne doit-il pas prendre en compte cette mémoire et la préserver ?

Scénographie
L'élément central de la scénographie est la maison, sorte de boîte animée, dépliable qui change de proportion et d'aspect selon les situations de jeu. Il s'agit d'une boîte à surprises. À l'aide de mécanismes et trucages, elle prend vie et se modifie. Pour chaque changement de tableau, le public a une vision extérieure de la maison puis au moment où elle pivote sur elle-même, il découvre une des pièces de la maison et ses occupants.

Création 2009
Equipe : 10 personnes
Jauge : 400 à 600 personnes
Espace scénique : 15 x 7 mètres
Durée : 40 mn